Europe France

Visiter les incontournables du Lot en un week-end !

By
on
27 June 2019

Ce que je préfère en mai, au-delà des coquelicots en fleurs et du soleil qui s’éternise, ce sont les jours fériés ! Avec les copains, nous avons profité d’un lundi férié pour découvrir les incontournables du Lot en un week-end.

Incontournables du Lot - les copains
Vous reconnaissez Marjorie ? Nous avons fait un road-trip de 10 jours à Cuba ensemble!

Pourquoi aller se perdre dans le Lot, me direz-vous ? Parce qu’on y mange vraiment très bien. Parce que voir plus de biquettes que d’habitants pendant deux jours, ça dépayse. Et enfin parce que ce département abrite une sacrée visite insolite, et des décors surréalistes ! Allez, je vous amène ?

Visite de Rocamadour, cité médiévale classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco

Situation de Rocamadour

Rocamadour fait indéniablement partie de mes villages préférés en France. Je n’ai pas encore fait le tour de tous, loin de là, mais Rocamadour possède des atouts certains.

Tout d’abord, ce qui me surprend le plus, c’est la situation de ce village. En effet, il est bati dans la roche d’une falaise, en paliers successifs, à la verticale. Un véritable défi à l’équilibre ! Pour s’en rendre compte, le mieux est de s’arrêter au niveau de l’hôtel “Le Belvédère“, qui porte bien son nom ! Le panorama sur la vallée de l’Alzou et la cité est tout simplement spectaculaire !

Incontournables-du-Lot-Rocamadour

L’arrivée au village par le belvédère est d’après moi la plus belle manière de le découvrir. Nous poursuivons ensuite jusqu’à arriver au pied du village, où il nous faut obligatoirement nous garer sur un des parkings aménagés, le coeur de Rocamadour étant entièrement piéton.

Incontournables-du-Lot-Rocamadour

Nous découvrons donc le village en le parcourant de bas en haut, ce qui est symbolique historiquement. En effet, Rocamadour est un haut lieu religieux depuis le Moyen-Age, et une étape des chemins de Saint Jacques de Compostelle. Auparavant, les pélerins parcouraient Rocamadour de bas en haut eux aussi, en empruntant un escalier dont je vous parlerai plus tard…

Premier étage : la rue principale

Pour l’instant, nous franchissons la porte du Figuier, qui donne accès à la rue principale du tout premier “étage”.

Incontournables-du-Lot-Rocamadour

Cette rue est charmante et agréable. Terriblement touristique également, c’est vrai, mais je trouve qu’on ne tombe pas encore dans le combo “dés à coudre-cartes postales-t-shirt I LOVE ROCAMADOUR”. Au contraire, on trouve dans les boutiques de bons produits locaux à des prix tout à fait corrects. En tête de liste, des noix et du fromage Rocamadour, dont on aurait bien ramené quelques kilos à la maison… !

Autant vous prévenir, amis voyageurs, puisqu’il s’agit là de ma deuxième allusion à la nourriture, nous n’avons fait que parler de bouffe pendant 2 jours ! On avait faim, tout le temps. Et on avait envie de tout: fromage, canard, cassoulet, gâteau aux noix… Ce week-end a été un carnage culinaire ! Mais c’est bien le but premier des vacances, non ? Se faire plaisir !

Nous flânons donc dans cette première rue, et comprenons tout de suite que nous allons adorer la visite de ce village !

Incontournables-du-Lot-Rocamadour
Incontournables-du-Lot-Rocamadour
Incontournables-du-Lot-Rocamadour

Au bout de la rue, quand on lève les yeux, on a presque le même vertige qu’en regardant le haut d’un building à New-York. Nous avons devant nous les 216 marches du fameux escalier des pélerins ! Au Moyen-Age, ces derniers grimpaient les marches à genoux, en faisant une prière sur chacune d’entre elles. Je vous avoue qu’aucun de nous n’a eu l’envie de faire pareil ! Néanmoins, Marjorie a reconnu des traces de fossiles sur les marches… Ca reste entre nous, mais elle s’est un peu emballée je crois 🙂 !

Incontournables-du-Lot-Rocamadour

Second étage : le sanctuaire

Le grand escalier nous mène au second étage, dédié à l’activité religieuse du village. En effet, sept chapelles imbriquées dans les falaises forment le sanctuaire de Rocamadour. Une vraie prouesse technique ! Cet ensemble de chapelles me rappelle le magnifique Bastion des Pêcheurs, à Budapest.

Incontournables du Lot - Rocamadour
Incontournables du Lot - Rocamadour
Incontournables du Lot - Rocamadour
Incontournables du Lot - Rocamadour
Incontournables du Lot - Rocamadour

Si Rocamadour est aujourd’hui et depuis longtemps un lieu de pélerinage si connu, c’est avant tout grâce à la Crypte Saint-Amadour. En effet, le corps d’un des disciples du Christ, Amadour, aurait été retrouvé intact en 1166.

Troisième et dernier étage : le château

A la sortie du sanctuaire commence le Chemin de Croix, qui serpente parmi les arbres jusqu’à atteindre le dernier palier : celui du château. La montée, ombragée, est décorée de stations du Christ à chaque virage, allant de sa condamnation jusqu’à sa mort sur la Croix. Ce chemin est similaire à celui qui permet d’accéder à la Chapelle Notre Dame de Beauvoir, à Moustiers Sainte Marie, dans le Verdon.

Il est possible de monter sur les remparts du château, pour 2 euros. Sinon, la vue sur la Vallée de l’Alzou depuis la Croix de Jerusalem est toute aussi belle.

Incontournables du Lot - Rocamadour
Incontournables du Lot - Rocamadour
Incontournables du Lot - Rocamadour

Prendre l’ascenseur pour découvrir Rocamadour

Si vous ne pouvez/voulez pas monter les 216 marches de l’escalier des pélerins ou encore le Chemin de Croix jusqu’au château, vous pouvez prendre l’ascenseur. En effet, la commune a mis en place un premier ascenseur qui part de la rue principale jusqu’au niveau du sanctuaire. Un second ascenseur, incliné, permet d’accéder au château, depuis le sanctuaire.

Tarifs: Ascenseur simple: 2,10 € aller, 3,10 € aller-retour; Ascenseur incliné : 2,60 € aller, 4,20 € aller-retour.

Découverte de la Forêt des Singes

Nous profitons d’être à Rocamadour pour découvrir la Forêt des Singes, une réserve dédiée aux macaques de Barbarie, une espèce menacée. Ainsi, 150 singes vivent en liberté dans une immense forêt qui participe à leur préservation.

La visite commence par l’annonce de quelques règles simples : se tenir à environ 1 mètre des singes, ne pas les agresser, ne pas leur donner n’importe quoi à manger… Bref, des règles de bon sens. Nous prenons également chacun une poignée de pop-corn dont les singes raffolent. Et c’est parti ! Pendant 1 h, nous redevenons tous des enfants ! En Amazonie péruvienne, un guide m’a appris que pour appeler un singe, il faut se faire un bisou sur la main. J’essaie, ça ne marche pas très bien, voire pas du tout. De toute façon, ça ne marchait pas non plus là-bas 🙂

Incontournables du Lot - Foret des singes
Incontournables du Lot - Foret des singes
Incontournables du Lot - Foret des singes
Incontournables du Lot - Foret des singes
Incontournables du Lot - Foret des singes
Incontournables du Lot - Foret des singes

Infos pratiques

  • Adresse : 46500 – Rocamadour
  • Horaires : Ouvert tous les jours de fin mars à début novembre, de 10 h à 18 h (selon les saisons)
  • Prix : 9 €, gratuit pour les – 5 ans

Visite de Martel, le village médiéval aux 7 tours

En voyage, le hasard offre souvent les plus beaux souvenirs. Il en fut ainsi pour Martel. Nous avions réservé un logement sur AirBnB dans ce petit village médiéval, un peu par dépit de dernière minute. Finalement, la visite de Martel reste l’un de nos meilleurs moments du week-end !

Après avoir posé nos valises, nous partons à la découverte du village. Très vite, les ruelles pavées et piétonnes ainsi que les maisons aux murs de pierre et aux volets pastels nous séduisent. Pour ajouter au charme, des vignes et rosiers grimpants décorent la plupart des habitations.

Incontournables du Lot - Martel
Incontournables du Lot - Martel

Et quand nous atteignons la Place des Consuls, c’est l’amour dans nos coeurs ! Cette place principale nous renvoie au Moyen-Age, avec ses tours de pierre, superbement conservées. Sur la gauche, le palais médiéval de la Raymondie abrite aujourd’hui la mairie.

Incontournables du Lot - Martel

Au centre, l’immense halle du village, avec sa charpente en bois de châtaignier, rappelle l’époque où Martel était une cité marchande florissante, à la croisée des routes du sel et du vin d’Aquitaine. Si Martel n’est plus aussi glorieuse qu’auparavant, les habitants ont su garder la tradition en accueillant un marché, tous les mercredis et samedis matins (et même un bal les mercredis soirs, en été !) !

Incontournables du Lot - Martel
Incontournables du Lot - Martel

Au fond de la place, à droite, la maison Fabri, un hôtel du 15ème siècle, est élégante avec sa tour et ses volets rouges.

Incontournables du Lot - Martel

Au total, dans le village, ce ne sont pas moins de 7 tours qui se distinguent par leur hauteur. Enfin, la jolie église Saint Maur participe à l’aspect médiéval de Martel avec sa forme de forteresse.

Incontournables du Lot - Martel

Mes bonnes adresses à Martel

  • Maison Sophie : Ce restaurant a été ouvert en avril 2019 et la cuisine y est tout simplement dé-li-cieuse ! Les plats sont simples mais raffinés, l’accueil chaleureux, l’endroit joli comme tout ! Où ? Sur la Place des Consuls. Quand ? Ouvert du mardi au samedi, midi et soir + le dimanche midi. Combien ? Menu du soir plat + déssert : 19,90 €. CLIQUEZ ICI pour voir la page Facebook.
Incontounables du Lot - Martel - Maison Sophie
  • Le Crépuscule : Cette crêperie-restaurant attire d’abord par sa jolie devanture à l’ancienne. Nous n’avons pas testé les crêpes, mais le cassoulet et la tartiflette à la Lotoise (magret de canard fumé – Rocamadour) sont à tomber ! En plus de ça, le serveur est ultra dynamique et fun. Ca change et c’est agréable ! Où ? Place Henri Ramet, qui prolonge la Place des Consuls. Quand ? Ouvert du mercredi au dimanche, midi et soir + lundi midi. Combien ? Crêpes autour de 10 €, plats autour de 15 €. CLIQUEZ ICI pour lire les avis sur Tripadvisor

Descendre dans le Gouffre de Padirac, premier site souterrain de France

L’Histoire du Gouffre de Padirac

Le Gouffre de Padirac est un énorme trou à la surface de la terre, une porte vertigineuse qui nous amène au sein d’un immense monde souterrain.

Si le Gouffre a été découvert le 9 juillet 1889 par Edouard-Alfred Martel, le père fondateur de la spéléologie moderne, il existe en réalité depuis des centaines de milliers d’années. Des tas de légendes ont circulé depuis sa découverte. La plus connue raconte que des flammes sortaient du Gouffre afin de défendre un trésor caché par les Anglais, à la fin de la guerre de Cent ans. Plus probablement, c’est l’érosion qui a créé ce trou béant. En effet, la voûte d’une salle souterraine, creusée grâce à la circulation de l’eau calcaire dans le massif rocheux, s’est effondrée peu à peu.

La visite du Gouffre de Padirac

Nous arrivons à la commune de Padirac, et apercevons rapidement ce gouffre de 75 m de profondeur, protégé tout autour par des barrières. C’est impressionnant et magnifique, forcément, mais je suis déçue de toutes les installations métalliques qui dominent finalement la nature du lieu.

En effet, s’il est possible de descendre et remonter le Gouffre par des escaliers – ce que nous avons fait – un ascenseur permet également de plonger au fond du gouffre, et d’en remonter.

La queue pour atteindre la billetterie est sans fin, et nous sommes bien contents d’avoir réservé notre visite à l’avance, sur Internet. Nous passons donc prioritaires. Un audio-guide nous est donné, et c’est parti ! Nous descendons les marches jusqu’à atteindre le fond du gouffre. La végétation accrochée aux parois est luxuriante, l’air est humide, comme dans une jungle !

Incontournables du Lot - Gouffre de Padirac

Au fond du gouffre, il faut encore descendre une trentaine de mètres pour arriver à la grotte. Nous marchons quelques centaines de mètres, puis atteignons le début d’une rivière souterraine longue de 20 km. Une barque nous attend pour nous faire parcourir 1 km sur cette étendue d’eau. Notre “capitaine” nous apprend que beaucoup d’animaux vivent dans le gouffre : des chauve-souris, des crevettes, et même des bigorneaux !

Incontournables-du-Lot-Gouffre-de-Padirac-riviere

Nous poursuivons ensuite la visite à pied, dans la grotte, pendant environ une demie-heure, munis de l’audio-guide qui nous décrit avec précision chaque phénomène auquel nous assistons. Au final, nous faisons une boucle, jusqu’à revenir au point d’embarcation, où la barque nous ramène au point de départ.

Amis claustros, n’ayez pas peur de plonger au fond du gouffre ! Les salles et parois sont tellement hautes, larges, et l’air frais, que notre petite copine Claustrophobie n’a pas le temps de se manifester ! (et pourtant, je suis claustro dans ma propre voiture !)

Infos pratiques pour la visite

  • Adresse : Le Gouffre, 46500 Padirac
  • Horaires : Le Gouffre est ouvert à la visite tous les jours de fin mars à début novembre. Les horaires varient selon la saison. Cliquez ici pour en voir le détail !
  • Durée de la visite : environ 1 h 30
  • Température dans le Gouffre : La température est constante à 13°.
  • Tarifs : 14,50 €, gratuit pour les – 4 ans.
  • Réservation en ligne (conseillée) : Cliquez ici pour réserver !

Incontournables du Lot en un week-end : Le mot de la fin !

Amis voyageurs, si vous aimez prendre l’air, visiter des coins insolites loin des foules et bien manger, le Lot est la destination parfaite pour déconnecter le temps d’un week-end ! Vous connaissez ce département ? Vous avez d’autres endroits à me conseiller ? N’hésitez pas à partager vos voyages/conseils en commentaires !

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Marion
Montpellier FR

Bienvenue sur mon blog voyage ! Moi c'est Marion, globetrotteuse passionnée ! Ce que je préfère, ce sont les pays en développement, et les grands espaces naturels. Je vous partage mes découvertes, mes bons plans et mes conseils voyage ! A très vite pour de nouveaux souvenirs !

Rechercher
BON PLAN AIRBNB !

parrainage airbnb

INSTAGRAM